Violette, 28 ans, chef de projet en communication à Paris, sportive « du dimanche » (running ou piscine une fois par semaine), s’est lancée dimanche dernier dans sa première course : les 10km de L’Equipe.

Elle nous raconte. 

Les 10km l’équipe, c’était ta première course ?

Les 10 km de l’Equipe étaient mon baptême de course ! Mon agence a acheté des places via notre comité d’entreprise et en offrait une vingtaine gratuites aux salariés.

Qu’est-ce qui t’as poussé à t’inscrire ?

Je suis rentrée d’une semaine de vacances en mars et mes collègues m’avaient « gentiment » inscrite avec elles ! La bonne surprise…

Comment as-tu géré ton entraînement ? 

Je cours depuis quelques années mais plutôt sur des petites distances (environ 5-6 km par semaine, pas toujours évident à Paris et quand on préfère courir dehors plutôt qu’en salle). Les deux mois avant la course, j’ai essayé de courir de façon plus régulière, seule ou à deux, avec l’appli Runtastic pour me motiver, connaître mon rythme et ma vitesse. Vers la fin de l’entraînement, j’ai couru plus longtemps que d’habitude pour être sûre de tenir sur la durée le jour J. J’étais contente de courir 10 km en 1 heure dans les rues (et les marches !) de Montmartre.

Quelles ont été tes sensations sur la course ? 

Départ 10km l'équipe

Avant la course, l’attente dans le sas fait un peu monter l’adrénaline ! Il faisait surtout très très chaud. Les 4 premiers kilomètres sont passés sans peine mais j’ai commencé à sentir la chaleur et la fatigue pendant les km 6 et 7. Le dernier km m’a paru être le plus long de ma vie ! Ce qui est sympa, c’est que le trajet est super agréable et que beaucoup de fanfares jouent pour nous motiver ! Les encouragements des passants font aussi plaisir.

Est-ce que ces 10km t’ont fait prendre conscience de certaines choses comme la gestion de ton souffle, de ta vitesse, de ton mental etc. ?

J’ai trouvé que le mental jouait beaucoup ! Comme nous n’avons pas le même rythme avec mes collègues, j’ai couru toute seule avec un peu de musique mais je me suis surprise plus d’une fois à me motiver toute seule pour ne pas m’arrêter ou pour accélérer à la fin. La prochaine fois, je ferai plus attention à mon souffle (j’ai eu un point de côté sur les derniers km) et à allonger un peu plus ma foulée. J’étais contente de garder à peu près le même rythme (10 km/h) pendant l’ensemble de la course.

10km l'équipe

Et si c’était à refaire… ?

J’ai bien envie de refaire des courses sur la même distance (ou plus ?) mais j’espère que la prochaine fois, il ne fera pas 35° !

Merci Violette pour ton retour d’expérience, et chapeau bas pour cette première épreuve !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.